Les Vœux du d’Alain Sérieys, Maire d’Escalquens

Madame la suppléante du Député
Madame la Conseillère Départementale
Madame la représentante du Président du Sicoval
Mesdames et Messieurs les Élus
Mesdames et Messieurs les Membres du Conseil municipal des Jeunes
Mesdames et Messieurs les Membres du Codev
Mesdames et Messieurs les Membres du Conseil des Sages
Mesdames et Messieurs,

Du fond du cœur et au nom des élus d’Escalquens je vous souhaite une bonne année à tous, une bonne santé, le bonheur et que la vie soit la plus douce possible pour vous et ceux qui vous sont chers.

Je suis très heureux, comme chaque année, de vous retrouver, à l’occasion de cette cérémonie des vœux.

2017

Une année difficile

Une année de violences, avec des guerres et des attentats

Une année où les dérèglements climatiques sont de plus en plus fréquents, avec des cyclones, inondations plus fréquentes

Une année où on constate toujours plus la montée des inégalités

Une année d’élections, un nouveau président, un nouveau député, et ce Président a une grande majorité

Une année intercommunale où les résultats arrivent où le Sicoval montre toute sa place, permettez-moi d’insister

  • Une nouvelle gouvernance qui est mise en place

  • Des résultats qui contredisent la légende et les discours des opposants politiques

  • Le prix des déchets, de nos ordures ménagères baisse avec la nouvelle redevance, oui, nous payons moins cher aujourd’hui, pour un meilleur service

  • Les services à la personne sont aujourd’hui plus performants, plus organisés et moins chers

  • Une décision importante dans l’accueil des gens du voyage et l’aire de Grand passage que nous devions réaliser. Maintenant en respectant le schéma départemental le Préfet doit intervenir pour faire évacuer les caravanes.

  • Une économie active avec plus de 6 % de création d’emplois

  • Une filière qui se crée dans le domaine de l’économie numérique et digitale et qui tire la création d’entreprises et de Start up, et notre entreprise phare SIGFOX vient de signer un marché de plus de 300 Millions d’euros en Chine

  • Enfin le feuilleton Métro touche à sa fin et il faut féliciter notre Président de l’accord obtenu, maintenant il faut féliciter notre Président de sa négociation et du résultat.

Le Sicoval aura deux lignes de métro sur son territoire

Une année d’inaugurations : la caserne des gendarmes du PSIG, le local du 3 âge, le local du Comité des fêtes pour une vie associative autant soutenue, 1.000 adhérents à la MJC, 1.200 adhérents à la médiathèque

Une année collège, beaucoup se sont amusés à dire qu’il ne se ferait pas, aujourd’hui les travaux de terrassements montrent le contraire, l’objectif de rentrée 2019 sera réalisé.

Une année culture avec le nouveau projet d’école de musique et un très beau festival Voix croisées.

Une année de développement Economique, avec La signature de nombreux actes de vente de terrains dont 3 porteurs de projet d’Escalquens et de Belberaud, des investisseurs locaux.

Une année sociale où la commune est arrivée tranquillement dans les seuils imposés de 20 % de logements sociaux, le dernier programme vient d’être livré dans le cadre de l’urbanisation autour du collège.

Une année de progression douce, la commune grandit peu à peu pour arriver à un bel équilibre, avec 6 400 habitants fin 2017 alors que notre prédécesseur en avait prévu 8 000 en 2015.

Une année de tranquillité, et je serai prudent dans mon propos, mais les chiffres de 2017 sont inférieurs de 40 % à ceux de 2016. OUI, 2017 a été une année de baisse des cambriolages même si les gens du voyage ont stationné longtemps autour du collège.

Une année de concertation liée à la démocratie participative et aux consultations les plus diverses, avec par exemple la vente des terrains dans les lotissements.

Une année de reconstitution de réserves foncières avec l’achat d’un terrain  pour les urbanisations futures à un prix défiant toute concurrence.

Nous avons vendu 2.000 M² pour 500 000 euros encaissés, et acheté 37 000 M² pour 1.300.0000 ce sont de belles négociations qui ont été réalisées, et des jeunes couples avec des enfants se sont installés.

Une année d’attractivité, la commune attire les envies de s’installer les prix du foncier en subissent le contrecoup, les biens et les maisons se vendent très rapidement mais nous n’avons pas oublié d’offrir du logement abordable pour que la mixité de peuplement soit réalisée

2018

Une année supplémentaire de rigueur

Après une première salve sous le mandat précédent, voici les contraintes renouvelées, voire augmentées, ce qui se traduit par un budget de fonctionnement réduit de près de 700 000 €, une baisse de nos ressources de plus de 15 %.

Une année supplémentaire de structuration de nos finances et d’organisation des financements des investissements futurs.

Une année de projets et de décisions, dont je mettrai en avant les déclinaisons du travail de la démocratie participative :

  • D’une part dans le domaine des économies d’énergie pour faire en sorte d’optimiser nos consommations, et la négociation d’un projet de construction de ferme photovoltaïque qui produirait l’équivalent de 3.000 foyers et rendrait la commune autonome en énergie

  • D’autre part la mise en œuvre d’un projet de résidence seniors pour répondre à une demande et permettre d’élargir notre offre de logements pour une meilleure solidarité

  • La mise en œuvre de l’éco centre va débuter, l’organisation de la discussion, de la concertation se met en place avec différents partenaires, nos instances de démocratie participative, l’Agence d’urbanisme, le CAUE, la Région.

  • La mise en œuvre dynamique de grands projets qui sécuriseront les accès d’Escalquens avec la suppression du passage à niveau et le prolongement du CD916 qui éloignera d’Escalquens de circulations qui n’ont rien à y faire, les circulations de transit.

Une année de démocratie participative, les outils sont aujourd’hui en place, c’est un sujet qui fait beaucoup parler, qui demande beaucoup de travail, d’humilité, de temps, d’engagement car la démocratie participative s’est s’engager pour l’intérêt général, pas pour ses propres intérêts.

Une année de proximité où nous serons toujours plus présents pour assurer le bien vivre ensemble, le respect de notre cadre de vie et la nécessaire solidarité dans cette société où les valeurs se perdent quelque peu.

Je terminerai enfin mon propos en parlant de l’avenir des collectivités, de nos collectivités de proximité. Nous nous devions de participer à l’effort de réduction de la dette, mais il faut rappeler que c’est une dette d’État et que nous collectivités votons nos budgets en équilibre.

Nous avons fait l’exercice, mais ce que chacun doit avoir à l’esprit, c’est un changement dans nos habitudes et notre environnement, dans notre qualité de vie qui se dessine.

Nous ne pourrons plus dans l’avenir financer certains services, dans l’accueil, dans l’animation, le lien social et la qualité de vie, et si les services sont maintenus ce seront les habitants, vous qui les financerez directement, et plus cher pour des services moins fonctionnels et moins adaptés.

La rigueur et l’orthodoxie budgétaire n’ont jamais créé la qualité de vie accessible à tous, le vivre ensemble qui est aujourd’hui décliné dans toutes les politiques publiques.

Mesdames et Messieurs, je vous souhaite une bonne année 2018

Alain Sérieys
Maire d’Escalquens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *