Chantiers en cours et à venir

TRAVAUX DE CREATION D'UN GIRATOIRE SUR LA RD 16 DU 05 NOVEMBRE 2018 AU 11 FEVRIER 2019 INCLUS

DU 13/12 AU 07/01/2019 INCLUS la circulation alternée sur l'avenue de TOULOUSE est suspendue. Les véhicules pourront circuler dans les deux sens pendant les vacances de NoËL.
Dans les cadre des travaux des perturbations SONT A prévoir sur LA CIRCULATION ET les voies suivantes:
  • Rue Gutenberg (voie BARRÉE)
  • Chemin du Pech (Voie BARRÉE)
  • Avenue de Toulouse (Circulation ALTERNÉE)

Collège

Georges MERIC, Président du Conseil départemental communique

" Le dynamisme démographique au sud-est de Toulouse nécessite comme vous le savez la construction d’un nouveau collège. Le Conseil départemental de la Haute-Garonne a voté sa construction à Escalquens et en a fait une priorité.

Conformément à nos engagements, une équipe d’architectes a été retenue, le projet a été étudié. Il vous a été présenté au cours de différentes réunions publiques organisées de janvier à décembre 2017 et les travaux ont démarré au printemps 2018 comme prévu.

Fin septembre 2018, nos équipes techniques, qui se rendent régulièrement sur place, ont constaté une diminution anormale de l’activité sur le chantier du collège, sans que l’entreprise concernée de nous en informe directement.
Le Conseil départemental a donc immédiatement mis en demeure l’entreprise de mettre tous les moyens nécessaires, tels que prévus au marché, pour tenir le calendrier de réalisation. Face au silence incompréhensible de cette entreprise, nous avons annoncé notre intention de dénoncer le marché si aucune disposition n’était prise afin de reprendre le chantier et de rattraper le retard constaté.
Mi-octobre, le Conseil départemental a appris par la presse que l’entreprise concernée, pourtant expérimentée et réputée dans la région, avait été placée en redressement judiciaire.
Considérant que l’entreprise était dans l’incapacité de poursuivre les travaux et surtout qu’il n’était pas envisageable de bloquer plus longtemps le chantier, ce type de procédure pouvant durer plusieurs années, nous avons donc pris la décision de résilier pour faute le marché et de relancer un nouvel appel d’offre.
Notre objectif est de reprendre les travaux dans les plus brefs délais. Toutefois cet incident nous oblige, au préalable, à effectuer les constats des ouvrages et à adapter le cahier des charges en fonction de ce qui a été déjà réalisé. Nous devons aussi respecter les délais légaux des marchés.
En optimisant le calendrier, les travaux pourront reprendre au printemps 2019, ce qui, de fait, décale d’une année la livraison du collège.

Le nouveau collège d’Escalquens sera livré en 2020. Aussi les enfants qui devaient y être accueillis en septembre 2019 resteront un an de plus dans leurs établissements de secteurs actuels.
Soucieux de préserver les meilleurs conditions de scolarité pour les élèves et les meilleurs conditions d’enseignement pour les professeurs et les agents des collèges, j’ai demandé aux services compétents du Conseil départemental de rencontrer chacun des collèges concernés pour étudier avec eux leurs besoins supplémentaires et leur procurer les moyens matériels nécessaires qui leur permettront de limiter au maximum les conséquences de ce retard de livraison sur leur fonctionnement.
Je tenais, au nom du Conseil départemental, à vous informer en toute transparence de ces évènements totalement indépendants de notre volonté et de ses conséquences regrettables. Je tiens aussi à vous réaffirmer l’entière détermination qui est la mienne à tout mettre en œuvre pour voir ce projet aboutir le plus rapidement possible."