LA 4G, QU’EST-CE QUE C’EST ?

En télécommunications, l’utilisation du terme 4G correspond à la 4ème génération des standards pour la téléphonie mobile. Elle est le successeur de la 2G et de la 3G. Elle permet le «très haut débit mobile», soit des transmissions de données à des débits théoriques supérieurs à 100 Mb/s, voire supérieurs à 1 Gb/s (débit minimum défini par l’UIT pour les normes 4G+).Avec la 4G, le débit va donc être multiplié par 15.

La 4G : quelles fréquences ?

Pour déployer la 4G en France métropolitaine, les opérateurs peuvent utiliser plusieurs bandes de fréquences :

  • La bande de fréquence 700 MHz (depuis le 5 avril 2016 et selon les régions) ;
  • La bande de fréquence 800 MHz ;
  • La bande de fréquence 1 800 MHz ;
  • La bande de fréquence 2 600 MHz.

La 4G : pourquoi lancer la 4G ?

L’augmentation du nombre de téléphones intelligents (smartphone) ainsi que d’autres produits avancés (tablettes, montres…) accroit l’utilisation des données échangées via les réseaux de téléphonie mobiles, notamment avec des applications comme la diffusion de contenu vidéo. Pour améliorer la qualité de service, il a fallu mettre en œuvre de nouvelles technologies supportant les quantités de données échangées. Ainsi les générations de réseaux se succèdent pour soutenir les besoins des utilisateurs.

 

PROBLÈMES DE RÉCEPTION LIÉS À LA 4G : POURQUOI DES INTERFÉRENCES ?

Les fréquences 4G dans la bande 700 MHz et 800 MHz sont très proches des fréquences de la Télévision Numérique Terrestre (TNT). Ces fréquences dites basses sont privilégiées compte tenu de leur large couverture et de leur très bonne propagation notamment dans les bâtiments. L’utilisation de ces fréquences a lieu lors des phases suivantes :

  • En décembre 2011 l’arrêt de la télévision analogique et son passage au tout numérique a permis à l’Etat de réaffecter la bande de fréquences 800 MHz au profit du secteur des télécommunications et du déploiement du très haut débit mobile : la 4G à 800 MHz
  • Le passage à la TNT HD depuis avril 2016 offre un redéploiement dans la bande de fréquence 700 MHz qui bénéficie au développement de l’économie numérique dont le très haut débit mobile : la 4G à 700 MHz. Cette étape s’étalera jusqu’en juin 2019 selon les régions.

Pour tout comprendre : la figure ci-dessous montre les fréquences radio utilisées par la téléphonie mobile et la télévision numérique terrestre :

Cette cohabitation peut dans certains cas perturber la réception de la télévision notamment chez les téléspectateurs dont l’antenne râteau est orientée à la fois vers un émetteur TNT et vers une antenne 4G.

Les téléspectateurs recevant la télévision par un autre mode de réception : Internet (ADSL), fibre, satellite ou câble (service antenne ou abonnement au câble) ne sont pas concernés par ces risques d’interférence.

La voie montante se réfère aux données en provenance du terminal utilisateur (téléphone, tablette…) alors que la voie descendante se réfère aux données provenant de l’opérateur mobile via des antennes 4G.

Ainsi des perturbations peuvent apparaître et notamment dans les situations suivantes :

  • l’antenne râteau est orientée à la fois vers un émetteur TNT et vers une antenne 4G ;
  • le niveau de signal LTE reçue est nettement supérieur à celui reçue par la TNT (par exemple si une antenne 4G est proche alors que la réception TNT est difficile) ;
  • un des éléments de l’installation (antenne, filtre, amplificateur, câbles…) n’est pas adapté et ne permet pas d’atténuer suffisamment le signal LTE

Télécharger la plaquette d’information : 4G et TNT : ce qu’il faut savoir

 

COMMENT REMÉDIER A CES INTERFÉRENCES

Si vous recevez la télévision par une antenne râteau et que vous constatez depuis peu des difficultés de réception de la TNT, vous pouvez bénéficier d’un dispositif d’assistance et d’intervention mis en place par l’ANFR et les opérateurs de téléphonie mobile concernés :

  • Si vous dépendez d’une antenne râteau placée sur votre toit, vous pouvez vous rendre sur la plateforme « assistance.recevoirlatnt.fr » en cliquant sur l’image ci-dessous ou appeler le 0970 818 818 du lundi au vendredi de 8h à 19h (prix d’un appel non surtaxé).
  • Si vous dépendez d’une antenne râteau collective (antenne placée sur le toit de votre immeuble), il est souhaitable d’appeler prioritairement votre syndic ou gestionnaire d’immeuble car seul ce dernier peut engager les travaux nécessaires au niveau des parties communes.